Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

danieleb.over-blog.com

miniatures et cartonnage

Miniature: La machine à s'asseoir de Joseph Hoffmann

La Sécession viennoise est un courant de l’Art nouveau qui s’est épanoui en Autriche, plus particulièrement à Vienne, de 1892 à 1906. Moins végétal et plus géométrique que l’Art nouveau en France ou en Belgique, cet « art total » englobe mobilier, textiles, arts graphiques, bijoux, mais aussi architectures et jardins. Les principaux concepteurs de mobilier sont Josef Hoffmann, Koloman Moser ou encore Otto Wagner.

Dessinée vers 1905 la Sitzmaschine  ou machine à s’asseoir, modèle n°670,  est en hêtre teinté et métal. Vendu à l’origine avec des coussins pour le siège et le dossier, ce meuble aux formes géométriques fascine par son allure inédite inspirée du monde industriel. Edité par Josef & Jacob Kohn, ce fauteuil réalisé en bois courbé vernissé utilise les formes simples géométriques (carré, rectangle, cercle) ; la visserie (boulons, écrous) est apparente, ce qui est une innovation et qui préfigure certaines des grandes créations contemporaines.

Sécession viennoise, Joseph Hoffmann, Sitzmascine, 1905,©Drouot.com
Sécession viennoise, Joseph Hoffmann, Sitzmascine, 1905,©Drouot.com

 Il était appelé à l’époque « machine à s’asseoir » tant les éléments de fonctionnalité sont apparents et mis en évidence. Dimensions :103 x 64 x 97,8 cm
 

  •  

Une reproduction au 1/12 ème (soit en cm: 8,5 X 5,3x 8) est réalisée sous la direction de Didier Wetzel à son atelier Rue du Bocage à Neuilly-Plaisance.

et pourquoi, je n'ai pas le droit de me coucher dessus?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0

À propos

Daniele Baudier

MINIATURES ET CARTONNAGE By Daniele Baudier J'ai découvert le monde de la maison de poupée au début des années 2000 et fait la rencontre de Didier Wetzel en 2005 (tournage et ébénisterie miniatures) qui modifie totalement ma conception de la "miniature". En 2012, je m'essaie au cartonnage et désirant en savoir plus, j'ai la chance de rencontrer Nadine Conty. En 2014, après une vie professionnelle bien remplie, la retraite me permet de vivre à fond mes passions et à les partager.
Voir le profil de Daniele Baudier sur le portail Overblog

Commenter cet article